AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

;Partagez | 
 

 A friendship in the dark ▬ Calypso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❈ MESSAGES :
65
❈ ARRIVEE :
16/12/2016
❈ AVATAR :
Sophie Lowe
❈ CREDITS :
tumblr
❈ AGE :
D'apparence, Eryn a vingt-cinq ans. En réalité, elle approche des soixante-dix
❈ ALLEGEANCE :
A Narnia, en théorie. Dans les faits, elle est fidèle à son peuple, et surtout à sa famille
❈ LOCALISATION :
Narnia
avatar
fée
MessageSujet: A friendship in the dark ▬ Calypso   Lun 26 Déc - 22:30


   
NOUS NE SOMMES QUE DES OMBRES. DES OMBRES QUI MARCHENT DANS LA NUIT.

   
Chaude. Envoûtante. La lumière du réverbère brillait au loin comme un phare en pleine mer, comme un lueur d'espoir dans un monde de ténèbres. Car tel était le monde d'Eryn. L'obscurité. Les abysses. Le néant. La fée voyait noir. Toujours noir, toujours mal. Son coeur saignait depuis près d'un an, et rien ne semblait parvenir à l'aider à cicatriser. Une hémorragie incessante à laquelle même la mort ne parvenait à mettre un terme. Comme si elle se plaisait à voir la souffrance ronger les êtres avant de les emporter.
Eryn marchait déjà depuis plusieurs heures, mais elle avait oublié toute sensation de douleur physique. Ses pieds étaient cornus, usés par ses heures de marches, ses années sur les routes, ses innombrables voyages aux quatre coins des contrées, et ses jambes demeuraient solides. La marche ne l'effrayait plus. Plus depuis qu'elle avait compris que la tristesse l'empêchait d'utiliser de manière raisonnable et sûre sa paire d'ailes. Evidemment, ce jour-là, cela lui aurait bien servi. Partie au petit matin, Eryn ne serait de retour au campement qu'à la nuit venue. Et finalement, cela n'était pas plus mal. Elle n'aurait ainsi à inventer tout un stratagème pour éviter Beren. Beren. Beren. Ce nom résonnait en elle avec un écho presque terrifiant. La triste histoire d'un frère et d'une soeur déchirés par la mort et la culpabilité. Lorsqu'elle songeait aux merveilleux moments passés ensembles lors de leur adolescence, la jeune femme se contenait pour ne pas craquer. Si sa mère était vraiment morte, comme Beren le pensait, alors ils étaient les derniers des Eiliniel. Eux seuls. Et pourtant ils se regardaient comme deux étrangers. Pire, ils ne se regardaient même plus. Cela brisait le coeur de la fée. Elle aimait ardemment son frère et aurait donné tellement pour qu'il ne lui accorde qu'un seul mot, qu'un seul regard. Qu'une seule étreinte. Sans ses frères, elle se sentait vide. Affreusement vide.

Inspirant à plein poumons, Eryn lança un dernier coup d'oeil en arrière, rempli de nostalgie. Bientôt, les derniers bois telmarins disparaîtraient derrière les collines, emportant avec eux les souvenirs d'Irwen. Irwen. Il n'était pas rare que la fée se rende sur le lieu de sa mort, comme elle venait de le faire ce jour-là. Non seulement le lieu de la perte de l'être qui lui était le plus cher, il était aussi sa dernière demeure, un terre de sépulture, pour marquer un territoire du plus pur des sentiments, l'amour. L'amour pour son frère Irwen était le sentiment le plus pur qu'Eryn avait pu ressentir au cours de sa vie. Aussi, éprouvait-elle le besoin de rester le plus longtemps possible de son sanctuaire. Pour se sentir près d'Irwen. Lui parler. Percevoir sa présence. Leur souvenir. Pour se rappeler. Simplement se rappeler. Son aîné lui manquait terriblement. Pire qu'un trou dans la poitrine, c'était le coeur entier d'Eryn qu'Irwen avait emporté dans le néant. Elle était morte avec lui, et à présent, elle ne subsistait que les restes de la jeune femme : un coeur froid et prêt à basculer définitivement dans les ténèbres à tout instant.

Eryn chassa ses pensées d'un revers de main, et se remit en route. Mais une étrange impression de ne pas être seule se fit subitement sentir autour d'elle. Des espions de Jadis ? Dans la lande du réverbère ? Cela pouvait se tenir, toutefois, la jeune fée avait l'intuition que ce n'était pas du tout le cas. Elle porta sa main sur sa dague, s'efforçant de cacher sa fébrilité. Elle savait la sensation que procurait le fait de donner la mort, et elle craignait de se laisser trop facilement happée par cette sensation grisante. « Qui est-là ? Je sais que je ne suis pas seule, alors montrez-vous. »

HARLEY-

_________________
Remember us
○ J’ai une nouvelle destination. Mon voyage est le même que le vôtre, le même que celui de tout le monde. Cela m’a pris tant d’années pour le savoir, mais à présent, je sais où je vais. Où je vais depuis le début. Chez moi, après bien des détours.
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

A friendship in the dark ▬ Calypso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Half light but full friendship in the dark ll Tess
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-